Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Rome , qui détruit tout, semble enfin se détruire. Ce colosse effrayant , dont le monde est foulé , En pressant l'univers , est lui-même ébranlé. Il penche vers sa chute, et contre la tempête II demande mon bras pour soutenir sa tête. "
Dictionaire françois de la langue oratoire et poétique, suivi d'un ... - Page iv
de Joseph Planche - 1819 - 2452 pages
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Théatre de Voltaire, Volume 4

Voltaire - 1809 - 478 pages
...liberté n'est plus que le droit de se nuire : Rome, qui détruit tout, semble enfin se détruire. Ce colosse effrayant, dont le monde est foulé, En pressant l'univers , est lui-même ébranlé. Il penche vers sa chute, et contre la tempête Il demande mon bras pour soutenir sa tête. (8) Enfin,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chefs-d'œuvre dramatiques de Voltaire..: Mérope

Voltaire - 1810 - 352 pages
...liberté n'est plus que le droit de se nuire : Rome, qui détruit tout, semble enfin se détruire ; Ce colosse effrayant, dont le monde est foulé, En pressant l'univers est lui-même ébranlé ; II penche vers sa chute, et contre la tempête II demande mon bras pour soutenir sa tête : Enfin,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lycée; ou, Cours de littérature, ancienne et moderne, Volume 9

Jean-François de La Harpe - 1813 - 406 pages
...La liberté n'est plus que le droit de se nuire; Rome, qui détruit tout, sembte enfin se détruire. Ce colosse effrayant dont le monde est foulé , En pressant l'Univers, est lui-même ébranlé; II penche vers sa chute, et contre la tempête II demande mon bras pour soutenir sa tète. Enfin depuis...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mérope. La mort de césar. Sémiramis. Nanine; ou, Le préjugé vaincu

Voltaire - 1816 - 352 pages
...liberté n'est plus que le droit de se nuire : Rome , qui détruit tout, semble enfin se détruire ; Ce colosse effrayant, dont le monde est foulé, En pressant l'univers est lui-même ébranlé ; Il penche vers sa chute , et contre la tempête Il demande mon bras pour soutenir sa tête ; Enfin...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chefs-d'oeuvre dramatiques de Voltaire ...: Mérope. La mort de césar ...

Voltaire - 1816 - 344 pages
...liberté n'est plus que le droit de se nuire : , . Rome , qui détruit tout, semble enfin se détruire ; Ce colosse effrayant , dont le monde est foulé , En pressant l'univers est lui-même ébranlé ; II penche vers sa cbute , et contre la tempête 11 demande mon bras pour soutenir sa tête : , Enfin...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lycée; ou, Cours de littérature ancienne et moderne: no. 1-2. Dix-huitième ...

Jean-François de La Harpe - 1817 - 650 pages
...César et Antoine. J'aurais le même scrupule sîur ces quatre vers : Ce cóloese effrayant dnnt te monde est foulé, En pressant l'univers , est lui-même ébranlé ; 11 penche vers si chute , et , contre la l-cmpèl* , 11 demande mon bi as pour soutenir si tête. La métaphore est...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Théâtre ...

Voltaire - 1819 - 654 pages
...liberté n'est plus que le droit de se nuire: Rome , qui détruit tout , semble enfin se détruire. Ce colosse effrayant, dont le monde est foulé, En pressant l'univers , est lui-même ébranlé. Il penche vers sa chute, et contre la tempête, 11 demande mon bras pour soutenir sa tête. (8) Enfin...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dictionnaire françois de la langue oratoire et poétique: suivi d ..., Volume 1

Joseph Planche - 1819 - 978 pages
...4/6, a* colonne, à l'article du mol COLOSSE, &«c les rers de Voltaire, R qu'il suit : Ce calotte effrayant dont le monde est foulé, En pressant l'univers est lui-même ébranlé j II penche vert sa chute , «t contre la tempête, H demande mon brai pour soutenir sa tète. 'ige...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Traité des figures de rhétorique

Joseph Planche - 1820 - 336 pages
...solides , réduites en feuilles i légères. » Rome, qui détruit tout, semble en fin se détruire. Ce Colosse effrayant, dont le monde est foulé , En pressant l'univers est lui-même ébranlé; II penche vers sa chute, et contre la tempête ' II demande mon bras pour soutenir sa tête. C VOLTAIRE...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes de Voltaire, Volume 3

Voltaire - 1820 - 606 pages
...Ce colosse cfl'rayant dont le monde est foulé, En pressant l'univers, est lui-même ébranlé. Il penche vers sa chute, et contre la tempête, Il demande mon bras paurso itenir sa tète. ( 8) Enfin depuis Sylla. nos antiques vertus, Les lois, Rome.l'état. S'mt...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF