Pour jouer la comédie de salon: guide pratique du comédien mondain

Couverture
Hachette, 1908 - 286 pages
 

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 50 - Et l'R, en portant le bout de la langue jusqu'au haut du palais ; de sorte qu'étant frôlée par l'air qui sort avec force, elle lui cède, et revient toujours au même endroit, faisant une manière de tremblement : R, RA.
Page 83 - C'est d'après eux que l'homme de génie fait sa copie. Les grands poètes, les grands acteurs, et peut-être en général tous les grands imitateurs de la nature, quels qu'ils soient, doués d'une belle imagination, d'un grand jugement, d'un tact fin, d'un goût très sûr, sont les êtres les moins sensibles...
Page 81 - Si le comédien était sensible, de bonne foi, lui serait-il permis de jouer deux fois de suite un même rôle avec la même chaleur et le même succès ? Très chaud à la première représentation, il serait épuisé et froid comme un marbre à la troisième.
Page 82 - Et pourquoi l'acteur différerait-il du poète, du peintre, de l'orateur, du musicien? Ce n'est pas dans la fureur du premier jet que les traits caractéristiques se présentent, c'est dans des moments tranquilles et froids, dans des moments tout à fait inattendus. On ne sait d'où ces traits viennent ; ils tiennent de l'inspiration.
Page 110 - Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine ! Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine, Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons, La pâle mort mêlait les sombres bataillons. D'un côté c'est l'Europe, et de l'autre la France. Choc sanglant ! Des héros Dieu trompait l'espérance ; Tu désertais, victoire ! et le sort était las.
Page 82 - ... nonchalamment étendue dans sa chaise longue, les yeux fermés, elle peut, en suivant en silence son rôle de mémoire, s'entendre, se voir sur la scène, se juger et juger les impressions qu'elle excitera. Il n'en est pas ainsi de sa rivale, la Dumesnil : elle monte sur les tréteaux sans savoir ce qu'elle dira; les trois quarts du temps elle ne sait ce qu'elle dit, mais le reste est sublime.
Page 87 - ... reçues au service de la république. Voilà une action véhémente , mais cette action est réservée pour des choses extraordinaires. Il ne parle point d'un geste continuel.
Page 81 - Ne vous attendez point de leur part à aucune unité ; alternativement leur jeu est fort et faible , chaud et froid, plat et sublime; ils manqueront demain l'endroit où ils ont excellé aujourd'hui : en revanche , ils excelleront dans celui qu'ils avaient manqué la veille. Au lieu que ceux qui jouent de réflexion, d'étude de la nature humaine, d'imitation, d'imagination, de mémoire , sont un , les mêmes à toutes les représentations, toujours également parfaits; tout est mesuré, tout est...
Page 185 - Puis ses traits choquer et déplaire; Puis cent sortes de fards. Ses soins ne purent faire Qu'elle échappât au temps, cet insigne larron.
Page 119 - ... ne faut point mettre un ridicule où il n'y en a point : c'est se gâter le goût , c'est corrompre son jugement et celui des autres. Mais le ridicule qui est quelque part , il faut l'y voir, l'en tirer avec grace, et d'une manière qui plaise et qui instruise.

Informations bibliographiques