Images de page
PDF
ePub

donjon fort élevé. Le tems a ruiné tout cela; mais plus particuliérement une cruelle peste qui défola Wallingford en 1348, de forte qu'il devint presque défert. Aujourd'hui on n'y compte qu'une feule églife: on n'y voit rien de plus remarquable qu'un beau pont de pierre fur la Tamife, & une partie du château. Ce bourg députe au Parlement, & a droit de marché. Il s'y fait un grand trafic de malt & de bled, que les habitans portent à Londres. * Del. de la Gr. Bretagne, p. 864.

WALLONS. Voyez WALONES. WLLSHAL, ou WALSHAL, bourg d'Angleterre, dans la Staffordshire, près de la Tame. Ce bourg a droit de marché. * État préfent de la Grande-Bretagne, t. 1, p. 110.

WALNEY, Isle d'Angleterre, fur la côte de la province de Lancastre. Cette petite isle paroît entre le Levens-Sand & le Duddens-Sand, & s'étend, du Nord-Ouest au Sud-Eft, le long des côtes, dont elle eft féparée, par un petit bras de Mer. Elle tire fon nom de fon principal lieu, qui s'appelle ausfi Walney. On peut conjecturer que ce nom vient de deux mots Saxons, Wallen Ey, qui fignifient l'isle des Gaulois. Cette opinion ne paroîtra pas fans quelque fondement, fi l'on remarque que les anciens Bretons, à qui les Saxons donnoient le nom de Walen ou Wallen, c'est-à-dire, Gaulois, fe maintinrent vaillament dans cette isle & dans le pays voifin, l'espace d'environ deux cent trente ans, contre ces fiers étrangers, qui étoient venus les déposféder. L'entrée de l'isle de Walney eft défendue, à l'Orient, par un fort, construit fur un écueil, au milieu de l'eau, & dont le nom eft Pil of Fouldrey. Ce fut un abbé de Fornesfe qui le fit construire. Délices de la Grande-Bretagne, p. 326.

WALONES, nom que les Latins modernes donnent aux peuples des Pays-Bas, qui fe nomment euxmêmes Walons, & qui font appellés WALEN ou WAL au fingulier, par les peuples des Pays-Bas, qui ont confervé l'ancienne langue Germanique. Je croirois, dit Ortelius, que Walen eft l'ancien nom des Gaufois, & qu'il fut changé en celui de Galli, par les Latins, qui n'avoient pas l'ufage du double W.On donne le nom de Wallons à tous les peuples des Pays-Bas, dont le langage ordinaire eft un vieux François, comme dans l'Artois, dans le Hainaut, dans le Luxembourg, dans une partie de la Flandre & du Brabant. Quelques-uns y comprennent même le pays de Liége, à caufe qu'on y parle un François cor

rompu.

1. WALPON, ou WALPO, ville de l'Esclavonie Hongroife, au-delà de la Drave, fur une riviere de même nom. Cette ville, qui eft le chef-lieu d'un comté, eft défendue par un château à l'antique, mais asfez fort. Les Turcs s'en rendirent maîtres en 1543, & ils y tenoient une garnifon de mille hommes, lorsque les Impériaux fe préfenterent devant cette place, au mois de Juillet 1687, après avoir pasfé la Drave. Ils n'y firent qu'une légere attaque, à caufe de la réfistance vigoureufe qu'ils y trouverent d'abord, & du mauvais état de leur armée; mais elle fe rendit au général Dunewald, peu de jours après que les Infidéles, défaits à Mohatz, eurent abandonné Esfek. Hift. & Descr. de la Hongrie, 1.3, p. 208.

2. WALPON, ou WALPO, comté de l'Esclavonie Hongroife, entre la Drave au Nord, & la Save au Midi, le duché de Sirmich à l'Orient, & le comté de Posfega à l'Occident. Ses principaux lieux font:

[blocks in formation]

3. WALPON, Valdanus: Baudrand, Maty & Corneille nomment ainfi une riviere de l'Esclavonie Hongroife, & que de l'Isle appelle Karafitza. Cette riviere, qui prend fa fource dans la partie feptentrionale du Posfega, coule d'abord d'Occident en Orient: elle entre enfuite dans le comté de Walpo, où elle arrofe la ville de Walpo, & va enfuite fe jetter dans le Danube, un peu au-dessous d'Esfek. * De l'Isle, Atlas.

WALSÉE, petite ville d'Allemagne, dans la Basfe-Autriche, au quartier du Haut-Wiennerwald, à la droite du Danube, à l'embouchure d'une petite riviere, & vis-à-vis de l'embouchure de celle de Dyming. Il y en a qui veulent que Walfée foit l'ancienne Falciana. * Jaillot, Atlas.

WALSHALLE, bourg d'Angleterre, dans la province de Stafford. On y tient marché public. * Etat préfent de la Gr. Br. t. 1.

WALSHAM, bourg d'Angleterre, dans la province de Norfolck. On y tient marché public. * Etat préfent de la Gr. Br. t. 1.

WALSINGHAM, bourg d'Angleterre, dans la province de Norfolk, du côté du Nord, avec droit de marché. Ce bourg étoit célebre du tems de la Catholicité. On y accouroit de toutes parts, & c'étoit un fameux pélerinage, connu fous le nom de NotreDame de Walfingham. La chapelle, où les pélerins faifoient leurs dévotions, étoit bâtie près de deux puits, qu'on appelle encore aujourd'hui, les Puits de la Vierge Marie. Ce qui fait confidérer ce bourg aujourd'hui, c'eft la qualité de fon terroir, qui rapporte de très-bon fafran. Le bourg de Walfingham a droit de marché. * Etat préfent de la Grande-Bretagne, t. 1, p. 92.

WALT-KAPPEL, ville d'Allemagne, dans le Landgraviat de Hesfe, environ à huit milles d'Allemagne, au Midi oriental de Casfel, fur le bord d'une petite riviere, qui fe jette dans le Wefer. Cette petite ville donne fon nom à un territoire, qu'on appelle Ampt-Walt-Kappel. Je crois que Watl-Kappelpourroit être celle que Corneille appelle Wach.

WALTENBURCH, ville d'Allemagne, dans la Suabe méridionale, au duché de Wurtenberg, dans le Neckraw. Cette petite ville eft fituée fur l'Aich, à la droite.

1. WALTENSBOURG, communauté du pays des Grifons, dans la Ligue-Haute ou Grife, où elle a le fecond rang. Elle eft fituée au-desfous de la communauté de Difentis; elle occupe les deux côtés du Bas-Rhin, & comprend:

Waltensbourg

Oberfax, Laax. * Etat & Délices de la Suisfe, t. 2, p. 14.

2. WALTENSBOURG, en latin Vurtium, village du pays des Grifons, dans la Ligue Haute, & le chef-lieu d'une communauté à laquelle il donne fon nom. Ce village eft fitué fur la rive gauche du Rhin: on voit, aux environs, dans un petit espace, quatre châteaux ruinés. Au-desfous de Waltensbourg, dans les Alpes, on trouve un bain d'une eau fi froide, qu'on ne fauroit y demeurer une minute dedans; plufieurs perfonnes même n'y peuvent entrer. On dit que ce bain eft bon contre la chasfie & la furdité.

La jurisdiction de Waltensbourg renferme cinq ou fix villages. L'abbé de Difentis en eft feigneur, & y perçoit toutes les amendes. Il y a un corps de justice, compofé de vingt-cinq perfonnes. Il nomme quatre de fes membres au peuple qui en choifit un pour chef ou ministral.

WALTERSWYL, bains de Suisfe, dans le canton de Zug, près de Bar, dans la montagne de Barbourg, qui tire fon nom d'une vieille forteresse ruinée, où le trouvent les célebresbains de Walterswyl, qui appartiennent à l'abbé de Wettingen. Ces bains font dans un lieu folitaire, mais fort agréable, environnés de jolies prairies & de petit bois de plaifance; & l'on y eft magnifiquement logé. Ils font en grande réputation, & fort fréquentés par les habitans de divers cantons d'alentour. On les trouve fur-tout propres pour la guérifon de diverses maladies, qui viennent de fluxions & d'humeurs froides. Du reste, il ne faut pas confondre ce Walterswyl, avec deux autres lieux du même nom, & dont l'un eft dans les ProvincesLibres, près de Bremgarten, & l'autre dans l'Emmenthal, au canton de Berne.

WALTHAM, bourg d'Angleterre, dans la Province d'Esfex. Il a droit de tenir marché public. *Etat préfent de la Gr. Br. t. 1.

WALTMUNCHEN, ville d'Allemagne, dans le Palatinat de Baviére, vers les confins de la Bohême, fur le bord de la riviere de Schwartzach. * Jaillot, Atlas.

WALWICK, bourg d'Angleterre, dans le comté de Northumberland, fur la Tyne, à cinq lieues audesfus de Newcastle, felon Baudrand, qui dit, ainfi que Gale, qu'on le prend pour l'ancienne Gallana. WAMBA, bourg de Portugal, dans la province de Beira, fur les confins de l'Estramadure de Léon. Selon Moralés, cité par Ortelius, c'est l'ancienne Gertigos.

WAMBRECHIES, lieu de France, dans la Flandre Wallone, dans la fubdélégation de Lille. Ce lieu eft très-peuplé.

WAN ou VAN. Voyez VAN, N. 3. WANDALES, ancien peuple. Voyez VANDA

LES.

WANDALESWORTH ou WANDSWORTH, village d'Angleterre, dans la comté de Surrey, fur le chemin de Londres à Portsmouth, à fix milles de Londres, fur le bord du Wand. Ce village eft fort beau & célebre pour fes forges de cuivre, & pour fes teintures d'écarlate. Les François réfugiés y ont établi une grande manufacture de chapeaux; & il y a des maîtres, qui font travailler quarante à cinquante ouvriers chaque jour. * Délices de la Grande Bretagne, p. 852.

WANER, lac de Suede. Voyez VENER. WANERSBOURG, ville de Suede. Voyez VE

NERSBOURG.

1. WANGEN, Vimania, Viana, ville impériale d'Allemagne, dans la Suabe, fur la riviere d'ObergArg, ou Haut-Arg, à douze mille pas au Nord oriental de Lindaw, à vingt-trois mille de Kempten, & à trente mille de Constance. Sa jurisdiction s'étend à une lieue hors de fes murailles. Elle tient ausfi, en gage de l'empire, le comté d'Egloff. Ses habitans s'occupent principalement à faire des toiles, dont ils tirent un profit confidérable : ils font ausfi beaucoup de faux, & ils en pourvoient la Lombardie, le Vallais & la Lorraine. Le territoire de cette ville produit asfez de froment pour la fubfistance de fes habitans. La riviere, qui l'arrofe, fournit du poisfon abondamment. De l'Isle, Atlas. Corn. Dict. Muns *

2. WANGEN, ville de Suisfe, dans le canton de Berne, au quartier de l'Argau ou Argow, fur le bord méridional de l'Aar, & le chef-lieu d'un bailliage, qui comprend plufieurs beaux & grands villages, entr'autres, Langenthal, qui eft un lieu de grand pasfage, & Herzogenbuchfi Ce dernier fut brûlé, en partie, l'an 1653, durant la guerre des payfans. Wangen eft une très-petite ville. * Etat & Délices de la Suisfe, t. 1, p. 180.

3. WANGEN, village de Suisfe, au cantón de Zurich, à deux lieues de la ville de ce nom, près de Kybourg. Ce village eft célebre par-tout le pays, à caufe d'une fontaine, qu'on y voit, & qui peut pasfer pour un véritable miracle de la nature. On l'appelle Hungerbrunn, c'est-à-dire, la Fontaine de la Famine; parce que quand elle coule, c'eft un préfage de difette. Par d'exactes obfervations, qu'on a faites, depuis l'an 1686, jusqu'à notre tems, il eft évident que dans les années d'abondance, elle a toujours été à fec, quelques fortes & longues pluies qu'il ait fait ; qu'au contraire, à mefure qu'elle a coulé, la difette eft venue; & que plus elle a coulé, plus la difette a été grande. De favoir quelle eft la caufe de cette merveille, c'est ce que je laisse à d'autres à exami

ner.

4. WANGEN, ville de France, dans la BasfeAlface, au bailliage de Vasfelonne, & à demi-lieue de Vefthoff. Cette petite ville, bâtie fur la pente d'une montagne, eft entourée d'une muraille de trois pieds d'épaisfeur, & de quinze ou feize de hauteur, y compris le parapet, qui eft haut de quatre ou cinq pieds, & large d'un pied & demi. Ce parapet eft fort délabré, de même que les creneaux & le chemin de ronde. Le fosfé, qui eft devant la muraille, fe trouve comblé en partie. On voit, dans cette ville, l'encein

te d'un vieux château, dont les murs extérieurs subfistent encore. Ils ont cinq pieds d'épaisfeur, & plus de quarante pieds de hauteur, Le fosfé de ce château eft encore profond de fept ou huit pieds, &quelquefois fans eau. * Piganiol, Descr. de la France, t. 7, p. 465.

WANNA ou UNNA, riviere de la Croatie. Elle a fa fource au comté de Corbavia, dans la montagne de Tfemernitza; & prenant fon cours vers le Nord, elle mouille Vacup, Bihacz, Krupa, Novi, Kastanovitz, Dubitz, Damanovics & Jefonovitz, où elle fe jette dans la Save entre les embouchures de la ' Sunja & de la Verbaska. Cette riviere, dans fa courfe, fe grosfit des eaux de quelques autres : elle reçoit entr'autres, l'Unnatz, d. le Klokot, g. & la Sana, d. * De l'Isle, Atlas.

[ocr errors]

WANQUI, royaume d'Afrique, dans la Nigrities Dapper, Description de l'Afrique, p. 287, dit que ce royaume a celui de Bonoe au Septentrion, celui de Wasfa, au Midi, & le petit Incasfan, au Couchant. Il ajoute que les Négres, habitans de ce royaume, ont de l'or, & favent faire de fort jolis habits, dont ils trafiquent avec les Acanistes.

WANTAGE, bourg d'Angleterre, dans Barckshire, fur la petite riviere d'Oke. C'est un bourg qui a droit de marché. Il étoit autrefois confidérable, à caufe d'une maifon royale qu'on y voyoit. * Délices' de la Gr. Br. p. 863.

WAPPEN ou WAPO, village d'Afrique, dans la Nigritie, fur la côte du Grain ou Malaguette. A fix ou fept lieues de Sestro-Krou, dit Dapper, Descrip tion de l'Afrique, p. 275, eft le village de Wappen: on y trouve de l'eau fraîche, & cinq ou fix arbres fau vages, du côté du Levant. Vis-à-vis de ce village, il y a un écueil, qui eft le plus grand de tous ceux qui fe trouvent fur cette côte, quoiqu'il ne s'éleve pas beaucoup au-desfus de l'eau. Il eft entouré d'un grand nombre d'autres petits écueils, dont les uns paroisfent au-desfus de l'eau, & les autres font cachés des-, fous. Un peu plus loin, il y a un autre écueil, & dans l'espace, qui eft entre ce rocher & la terre-ferme, on trouve un réfervoir d'eau fraîche, qui eft à couvert du flux de la mer; cette eau vient d'un bois voifin. Elle eft d'ordinaire un peu falée, tout près du rivage; c'eft ce qui fait que les mariniers, qui veulent faire aiguade, portent leurs cuves à terre, & les Négres les leur remplisfent pour quelques flottes de fleuret, ou pour quelque morceau de corail. Quand on a pasfé Wappen, on trouve le village de Drowyn.

à

1. WARADIN, (le grand) ville de la HauteHongrie, au Midi de la riviere de Keres, fur la route, appellée la feconde entrée en Tranfilvanie, dans le comté de Bihor. On lui a donné le furnom de grand, pour le distinguer d'une autre place, qui eft dans le comté de Zemplin, qu'on nomme petit Varadin. Cette ville a une forte citadelle à cinq bastions. Elle a été le fiége d'un évêque fuffragant de Colocza. Ladislas I, y fit bâtir l'églife cathédrale, dédiée à Notre-Dame. Les petits Tartares s'en rendirent maîtres en 1242, & y exercerent des cruautés horribles. Elle tomba enfuite entre les mains des Tranfilvains, avec les autres places, qui furent cédées aux princes de Tranfilvanie. En 1660, elle pasfa entre les mains des Turcs, à qui elle fe donna, après quarante-fept jours de tranchée ouverte; & elle aima mieux fubir le joug des Infidéles, que recevoir les troupes Allemandes, que le comte de Souches vouloit y jetter pour renfoncer la garnifon. On fut poussé à prendre cette réfolution fi honteufe, par un ministre protestant, qui infinua aux habitans qu'ils auroient, fous le Turc, le libre exercice de leur religion, & qu'au contraire, l'Empereur voudroit gêner leurs consciences. Kismin Janos, qui fuccéda à Ragoski, dans la principauté de Tranfilvanie, fit trancher la tête à ce ministre. * Description du Royaume de Hongrie, l.3, p. 1688.

2. WARADIN, (le petit ) ville de la HauteHongrie, dans le comté de Zemplin, fur le bord de la Teisfe, à la gauche, à quelques milles au-desfus de Tokay.* De l'Isle, Atlas.

WARASDIN, ville de l'Esclavonie Hongroife

fur la Drave, aux frontières de la Basfe-Stirie. Elle eft la capitale d'un comté, & asfez bien munie. *Descr. de la Hongrie, l. 3, p. 206.

1. WARANGER, ou Mer de WARANGER, gol fe fur la côte feptentrionale de la Laponie Danoife, dans le gouvernement de Wardhus, aux confins de la Laponie. On trouve Wardhus à la droite, en entrant dans ce golfe, dont l'embouchure, qui eft fort large, eft formée par la presqu'isle de Diefholm, & par l'isle des pêcheurs. On voit quelques isles dans la Mer de Waranger, & il s'y décharge trois rivieres; favoir: celles de Neudomarki, de Paetz & de Petzinka. * De Isle, Atlas.

2. WARANGER, château de Norwege, dans la Laponie Danoise, au gouvernement de Wardhus, fur la côte de la Mer de Waranger, à l'embouchure de la riviere de Neudomarki.

1. WARBERG, Vardburgum, ville de Suéde, dans la province de Halland, fur la côte de la Manche de Dannemarck, entre Elfsborg & Falkenberg. Cette ville a un port & un château.

2. WARBERG, ou WARBORG, ville d'Allemagne, en Weftphalie, dans l'évêché de Paderborn, fur la riviere de Dymel, aux confins du Landgraviat de Hesfe, & du comté de Waldeck. Elle étoit autrefois impériale; mais aujourd'hui elle dépend de l'évêque de Paderborn. * Jaillot, Atlas.

WARDANSI, ville de Tartarie, dans la grande Boucharie, à 39 d. de lat. à l'Ouest de la ville de Bouchara, vers les frontiéres du pays de Charafm'. C'est une asfez grande villace, habitée par des Bouchares, qui trafiquent, en tems de paix, en Perfe & dans le pays de Charalin'. * Hift. Généalog. des Tatares, p. 809.

1. WARDE, ville du royaume de Dannemarck, dans le Jutland, au diocèfe de Rypen, à fix lieues de cette ville, vers le Nord, à l'embouchure d'une riviere, qui lui donne fon nom.

2. WARDE, riviere du Dannemarck, dans le Jutland. Elle arrofe le diocèfe de Rypen, mouille la ville de Warde, & fe jette dans la Mer, par une longue & large embouchure, vis-à-vis de l'isle de Fanoe.

1. WARDHUS ou WARHUS, gouvernement de la Norwege. Il comprend la partie la plus feptentriona le de ce royaume, & s'étend depuis le golfe Ostrafior, jusqu'aux confins de la Laponie Moscovite. C'eft proprement ce qu'on appelle la Laponie Danoife. Sa côte eft presque couverte d'isles grandes & petites, qui forment une infinité de golfes. Le gouvernement de Wardhus eft un pays fort étendu, mais fort mauvais, & qui produit feulement quelques pâturages. Ses habitans font presque fauvages, & ne s'occupent qu'à nourrir des bestiaux, à tuer quelques bêtes fauves, & à pêcher. Le gouverneur fait fa réfidence à Wardhus. De l'Isle, Atlas.

*

2. WARDHUS, Isle du royaume de Norwege, dans le gouvernement de même nom, à l'entrée de la Mer de Waranger, du côté de l'Occident, vis-à-vis de la Péninfule de Diefholm. On y voit une bourgade avec un château, qui a donné fon nom au gouvernement. Cette isle peut avoir autour de trois mille germaniques de longueur.

3. WARDHUS, bourgade de Norwege, le cheflieu du gouvernement de Wardhus, dans une isle de même nom, avec un château. Ce château a été bâti pour défendre les cabanes des pêcheurs, qui font en grand nombre, le long de la côte. Son enceinte eft asfez petite, & tombe en ruine de vieillesfe. On n'y voit ni bastions, ni tours, ni autres ouvrages de cette nature. La bourgade, qui joint ce château, n'eft compofée que de cabanes de pêcheurs.

WARE, bourg d'Angleterre, au comté de Hertford, au bord de la Lea, fur la route de Londres. On y voit un canal, qui fournit de l'eau à une partie de cette capitale du royaume. * Délices de la Gr. Br. t. 2, p. 567.

WAREN, ville d'Allemage, dans la Basfe-Saxe, au duché de Mecklenbourg, fur la rive feptentrionale du lac, appellé Calpin-zée, environ à neuf lieues de Gustrow, & à autant de Stargard, entre ces deux

villes. Cluvier croit que c'eft la Virunum de Ptolomée. 1. 2, c. 11. * Jaillot, Atlas.

WARHAM ou WAREHAM, ville d'Angleterre, dans le Dorfetshire, fur la rive occidentale de la baye de Pool. Cette ville a été autrefois florisfante : il s'y faifoit un grand commerce; on y battoit monnoie, & Guillaume le Conquérant l'avoit munie d'un bon château. Mais depuis la fin du treiziéme fiécle, elle est allée un peu en décadence. La Mer s'eft retirée infenfiblement, ce qui a ruiné le port que la baye de Pool y faifoit anciennement. De plus, Warham a beaucoup fouffert, par les guerres & par divers embrafemens; de forte qu'à préfent elle a de la peine à fe foutenir, & n'a plus même que le titre de bourg. Du reste, cette place eft dans une fituation avantageuse ayant de l'eau de trois côtés, & fe trouvant au bord de la Mer & entre deux rivieres; favoir: la Piddle au Nord, & la Frome au Sud.

WARINGTON. Voyez WARRINGTON.

WARKA, ville de Pologne, au duché de Mazovie, dans la partie méridionale du territoire de Czersko, environ à deux lieues à l'Occident de la Vistule, fur la rive gauche de la riviere de Piltza, à trois lieues de Ritfchivol. Il y en a qui en comptent quatre, tant elles font grandes; outre qu'il y a un peu de fable & beaucoup de bois jusqu'à la prairie, où coule la riviere de Pilfa, au-desfus & au-delà de laquelle regne, en terrasfe, une chaîne, de rideaux agréables, fur lesquels eft fituée la ville de Warka. Cette ville, qui eft jolie, & qui a un pont très-commode fur la riviere, a une Starostie confidérable, point de Juifs, mais beaucoup de riches bourgeois, qui y brasfent la meilleure bière qu'on boive dans toute la Pologne. * Mémoires du Chevalier de Beaujeu, l. 2, c. 2.

WARMIE, WARMLAND, ou ERMLAND. Voyez ERMELAND.

WARMISTER, bourg d'Angleterre, dans le Wiltshire, près de l'endroit où le Willyborn resfort de terre. C'eft une place fort ancienne, qui a été connue des Romains sous le nom de Verlucio, dont elle retient encore une partie, les Sazons l'ayant corrompu pour y joindre le mot de Minster tiré de Monasterium. Aujourd'hui Warmister eft confidérable, à caufe de fes marchés où il fe fait un très-grand commerce de bled. * Delices de la Grande Bretagne p. 680.

1. WARNE, riviére d'Angleterre, dans la Province de Northumberland. Cette petite riviére se jette dans l'Océan, vis-à-vis de Belford, & forme à quelque distance de fon embouchure cinq ou fix petites Isles, dont la plus confidérable porte le nom de Farne.

2. WARNE, ou WARNOW, riviére d'Allemagne, dans le cercle de la basfe Saxe, au duché de Mecklenbourg. Elle prend fa fource aux confins de l'évêché de Swerin arrofe Sternberg, le bourg de Warnow fe rend enfuite à Rostock, & va fe jetter dans la mer baltique à Warnemunde.

WARNEMUNDE, ville d'Allemagne, dans le cercle de la basfe Saxe, au duché de Mecklenbourg. Ce mot Warnemunde finifie bouche de la Warne; auffi cette ville eft-elle fituée à l'embouchure de la Warne. C'est une place fortifiée.

WARNETON, WASTENA petite ville des Paysbas, dans la Flandre, fur la Lys, à deux lieues au midi d'Ypres, & à trois au Nord-oueft de Lille. Cette ville a été brûlée plufieurs fois, le dernier incendie arrivé en 1527, en brûla la plus grande partie. C'eft le chef-lieu d'une petite châtellenie compofée de dix villages; elle fut cédée à la France par le taité de Nimégue en 1679. Les états généraux des Provinces-unies, conformément au traité de Barriére, entretiennent dans cette ville une petite garnifon, fous les ordres d'un major de la place. Cette garnifon ne confiste qu'en un détachement d'un fergent & de douze hommes de la garnifon d'Ypres, & ce détachement eft relevé tous les huit jours. Warneton eft une feigneurie qui appartenoit autrefois aux feigneurs de Casfel, d'où elle tomba dans la maifon de Bar, & enfuite dans celle de Luxembourg par le mariage de Jeanne de Bar, avec le connéta

n'eut que

ble de Saint Paul. Son fils Pierre de Luxembourg, deux filles, dont l'aînée appellée Marie, époufa François de Bourbon, comte de Vendôme, & l'autre, nommée Françoife, fut mariée à Philippe de Cléves, Seigneur de Ravenstein, qui eut par ce mariage la feigneurie de Warneton. De ce mariage naquit une fille unique, nommée Louife-Françoife, qui époufa Henri, comte de Nasfau, à qui elle porta en dot la feigneurie de Warneton, Les fortifications de cette place font très-peu de chofe: elles ne confistent que dans une terrasfe & un retranchement avec un fosfé palisfadé, & quelques ouvrages détachés aux environs. Il y a trois portes, qui font celles d'Ypres, de Lille & de la Lis. Il y a à Warneton une abbaye fondée par Adele, comtesfe de Péronne & de Warneton en 1138, elle eft de chanoines réguliers de l'ordre de Saint Augustin. Janisfon, Etat préfent des Prov. Un. t. 2, p. 291.

WARRENSTOWN, baronie d'Irlande, dans la province de Leinster. C'eft la plus feptentrionale des onze qui compofent le comté du roi, ou KINGSCOUNTY. *Etat préfent de l'Irlande, t. 3.

WARRINGTON, ville d'Angleterre, dans la Province de Lancastre, fur le chemin de Londres à Lancastre. La grande route de Londres à Lancastre, en venant de Chester, conduit d'abord à Warrington petite ville, fur la rive droite du Mersey, à l'entrée de la province, à cent quatre-vingt-deux milles de Londres, & à cinquante de Lancastre. Cette ville qui eft fur le Mersey, a un beau pont de pierre fur cette riviére elle a titre de comté avec droit de marché. Délices de la Gr. Br. p. 319.

WARSAL, ou WALSHALL, bourg d'Angleterre, dans la province de Stafford, fur la Tame. Ce bourg eft beau & a droit de marché.

Cette ville fut entiérement brûlée en 1742, il n'y eut que le château de confervé. Le comte de Biron Ruffien l'acquit en 1735 du margrave de Dohna. Elle faifoit partie du duché d'Olsť, dont elle fut démembrée vers l'an 1495.

3. ,

1. WARTA: ou WARTE, riviére de Pologne. Elle prend fa fource dans le palatinat de Cracovie, entre les villes de Crowolow & de Sziewor, d'où prenant fon cours vers le Nord occidental, en ferpentant extrêmement, elle traverse le Palatinat de Siradie, celui de Kalifch & celui de Pofnanie, après quoi elle entre fur les terres de Brandebourg, pour aller fe joindre à l'Oder. Les principales villes qu'elle arrofe font: Crowolow, d. Zarki, d. Czestochow, Motow ou MESTOw, d. Siradie, g. Warta, g. Sadeck, d. Unienow, d. Kamin, d. Konin, g. Slupza, d. Pysdry, d. Szrzoda, d. Kurmick, d. Pofnanie, g. Oborniki, d. Stobnicza, g. Wrouki, g. Schweren, d. Landsperg, g. Cette riviére que les Polonois mettent au nombre des fept principales du Royaume, en reçoit diverfes autres, entr'autres le Nyr, la Wresne, la Veline, la Prosne, l'Obre & le Notecz. *De l'Isle, Atlas. Davity, Pologne.

2. WARTA, ville de Pologne, dans le palatinat de Siradie, à la gauche de la riviére de Warta, entre Siradie & Sadeck. Cette ville, qui eft pasfablement grande & bien bâtie, fut réduite en cendres avec fon château l'an 1331, par les troupes des chevaliers de l'ordre Teutonique. Depuis ce tems-là elle s'est peu rétablie. * Andr. Cellar. Defcr. Polon.

p. 230.

3. WARTA, ou WARTE, ville d'Allemagne, dans la basfe Silefie, au duché de Monsterberg, fur la rive gauche de la Reisf. Regler. Atlas Jaillot.

[ocr errors]

1. WARTENBERG ville d'Allemagne, dans la Siléfie, fur la riviére de Weida, & le chef-lieu d'une baronie fur les confins de la Pologne, au couchant de la principauté d'Olsf. Les fortifications de cette ville font belles. Elles fe trouvent environnées de la Weida, qui pasfe par la ville, & en rend l'asfiéte naturellement forte. Les remparts font trèshauts & bien revêtus de terre. Il y a de larges fosfés, & les portes où l'on ne peut aborder qu'après avoir passé plufieurs pont-levis fort longs, font foigneufement gardées. Il n'y a dans cette ville qu'une rue qui foit confidérable. Elle aboutit à la place où eft la maifon de ville, dont le Befroi eft très-beau. Quant à ce qui regarde la religion, les bourgeois font mi-partis: les uns font catholiques, & les autres Luthériens. * Corn. Dict. Jovin de Rochefort, voyage d'Allemagne & de Pologne.

2. WARTENBERG, ou WARTENBURG ville de la Prusfe royale, dans le palatinat de Marienbourg fur la riviere d'Alla, au Sud-eft de Gurstat, & au midi de Freudenberg. Long. 38, 50, Lat. 53, ARTENBERG, château d'Allemagne, dans le bas Palatinat près de Kayfersloutre. Il a été érigé en 1707, en comté immédiat de l'empire, en faveur de Cafimir Kolbe, comte de Warteinstein en Weteravie, premier Ministre du roi de Prusfe. Il y a douze feigneuries confidérables qui dépendent de ce comté.

WARTI, bourg de France, dans la Picardie au Beauvoifis, élection de Clermont. Cette terre fut érigée en duché Pairie en 1710, fous le nom de Fitzjame, en faveur du duc de Bervick, maréchal de Fran& fils naturel de Jacques II, roi d'Angle.

ce,

terre.

WARWICK, ville d'Angleterre, la capitale de la Province à laquelle elle donne fon nom, fur l'Avon, à foixante-huit milles de Londres. Cette ville fut nommée autrefois par les Saxons Warring-Wick, c'est-à-dire, Ville de Garnifon; ce qui donne lieu de croire qu'elle eft la même place qui fut bâtie par les Romains, & qu'ils nommérent Prafilium, parce qu'ils y tenoient une puisfante garnifon. Elle eft en effet dans une fituation fort avantageufe pour être bien fortifiée ; car elle eft bâtie fur une coline au bord de l'Avon, & elle a toutes fes entrées dans le roc. Du reste elle eft pasfablement grande & bien bâtie, ornée de belles maifons, de rues longues,. d'un collége, & de quelques églifes qui méritent d'être vues, & qui fervent à deux paroisfes dont la ville eft compofée. On y voit encore quelques hôpitaux, dont l'un a été fondé par un des ancêtres du comte de Leycester, & qui eft fi richement renté, qu'il rapporte annuellement outre le logement trente liv. fterling à chacun des membres qui y font. Autrefois Warwick a eu des murailles & des remparts; il y a long-tems qu'elle n'en a plus; & l'on y voit pour toute défense un château magnifique construit par Roger comte de Warwick, & réparé à grands frais vers l'an 1615, par le chevalier Foulques Grevill. Aujourd'hui il appartient à Mylord Brooks.* Délices de la Gr. Br. p. 538.

mais

2. WARWICK, bourg d'Angleterre, dans la province de Cumberland, vis-à-vis de l'endroit où l'Eden reçoit l'Irting. Ce bourg n'a rien de confidérable qu'un beau pont de pierre, & quelques restes d'antiquités. On croit que c'eft l'ancienne Verofidum. Il ne faut pas confondre ce bourg avec la ville de Warwick, capitale d'une province de même nom. Délices de la Gr. Br. p. 286.

WARWICKSHIRE

,

province méditerranée d'Angleterre, appellée autrement la province ou le comté de Warwick. Elle eft bornée au Nord-oueft par le comté de Stafford, au Nord & au Nord-eft par celui de Leycester, à l'Orient par celui de Northampton, & au midi par ceux d'Oxford & de Glocester. Sa figure eft presque ovale. Elle s'étend du Nord au Sud de la longueur de quarante milles, fur trente milles de largeur, & elle en a cent trente-cinq de tour. Ce circuit renferme fix cens foixanre & dix milles arpens de terte, qu'on partage en neuf quartiers où l'on compte plus de vingt-un mille neuf cens foixante & dix maifons, cent cinquante-huit paroisfes, quinze villes ou bourgs à marché, dont il y en a deux qui députent au Parlement; favoir Warwick & Coventry. On y trouve auffi huit châteaux, outre plufieurs magnifiques maifons de campagne.

Toute cette province eft fort fertile en grains, particuliérement dans la partie qui eft à l'Orient de l'Avon, & qui, à caufe de fes campagnes porte le nom de Felden. L'autre partie eft mieux fournie de bois, l'air eft fort fain, fur-tout dans la ville de Warwick.

Les villes & bourgs où l'on tient marché, font

[blocks in formation]

WASA, ville de Suéde, en Finlande, dans la Cajanie, ou Bothnie orientale, fur la côte du Golfe de Bothnie, entre Carleby & Christine-Stad. Cette ville que les habitans du pays nomment Mustafar donna la naissance au fameux Gustave Vafa, qui regna en Suéde avec tant de gloire.

,

WASGAU, ou WASGOW, pays de France, dans l'Alface. Il s'étend depuis Weisfembourg jusqu'à Saverne, & comprend une grande partie de la basfeAlface. La capitale de ce pays eft Weisfembourg. Munsterus, l. 3, donne au Wasgow une bien plus grande étendue. Ce pays, dit-il, qui fait partie du Westerreich, eft fitué entre l'Alface, le Hunfruck & le Rhein, & embrasfe le duché de deux Ponts, le comté de Leiningen & celui de Biten, avec les châteaux de Berentheim, de Waldeck, de Falckenstein, de Lutzelhart, d'Arnsperg, de Freundsperg, de Fleckenstein, de Hoemberg & plufieurs autres, avec les villes de Werd, d'Anwelle, de Than, de Liechtenaw, de Turckeim, de Lindelbrun & de Wigelburg; outre les cités impériales de Weisfemburg, Landau, Spire, & Wormes. * Corn. Dict. WASLINGTEN, bourg d'Angleterre, dans la province d'Exford. On y tient marché public. * Etat préfent de la Gr. Br. t. 1.

WASSERBOURG, viile d'Allemagne, dans la Suabe, fur le bord du lac de Constance, entre Langen, & Lindau.

WASSERBURG, ville d'Allemagne, dans la Baviére, fur le bord de l'Inn, à dix lieues à l'Orient de la ville de Munick, avec château & titre de comté. Cette ville a pris fon nom, qui veut dire ville auprès des eaux, de fa fituation fur l'Inn qui l'environne de plufieurs côtés. Jaillot, Atlas.

WASSERGMEIND, ou ZUM-WASSER, communauté de Suisfe, dans le Toggenbourg, en ThourThal, où elle a le quatrieme rang. Cette communauté ne comprend que le feul village de Neslau, avec un certain nombre de maisons féparées. * Etat & Dél. de la Suisse, t. 3, p. 317.

WASSER-TRUDING, ville d'Allemagne, dans le cercle de Franconie, au Margraviat d'Anspach, fur la riviére de Wernitz, au confins du comté d'Oeting, & au-desfus de la ville de ce nom. Jaillot ne fait qu'un village de Wasfer-Truding.

WASSETH, & WASSITH, nom d'une ville fituée fur le Tigre, entre celles de Coufah & de Basforah; & c'eft cette fituation au milieu de ces deux villes le deux villes, qui lui a fait donner ce nom. Elle eft fous le 81, d. 30'. de longitude, & à 32 d. 20'. de latitude feptentrionale, dans l'Iraque Babylonienne qui eft la Chaldée, felon les tables Arabiques. Cette ville eft moderne; car elle fut bâtie par Hegiag', gouverneur de l'Iraque fous le regne d'Abdal-Malek, cinquieme Kalife de la race des Ommiades, l'an 83 de l'Hegire, felon Ben Schuhnah, ou 84felon Khondemir. Le territoire de cette ville eft nommé par les Arabes Alabar, nom qui fignifie des puits, parce qu'il y en a beaucoup dans ce quartier & il y a même un lieu qui en eft asfez proche, qui porte le nom de Abar al Arab, c'eft-à-dire, les puits des Arabes. Le géographe Perfien écrit dans fon troifieme climat, que Vasfeth eft fituée à une égale distance de Bagdad, de Coufah, d'Ahvaz & de Basforah; favoir à environ cinquante lieues de chacune de ces villes. * D'Herbelot, Biblioth. or.

WASOR, abbaye d'hommes, ordre de Saint Benoît, dans les pays-bas fur la Meufe, au comté de Namur entre Dinant, & Philippe. Elle a été fondée dans le dixieme fiécle.

WASSA, royaume d'Afrique, dans la Nigritic. Il a, dit Dapper, Defc. d'Afrique, p. 289, le royaume de Wacqui au Nord, à l'Eft ceux d'Abramboe & de Cuiforo, à l'Oueft le grand Incasfan & le petin Incasfan au Nord-oueft. Comme le terroir du royaume de Wasfa n'eft pas fort fertile en grains, & qu'il eft très-abondant en or, les habitans ne s'occupent qu'à tirer ce métal des entrailles de la terre. Cependant ils ne manquent de rien leurs voifins : prennent foin de les nourrir ; & les Européens leur portent des marchandifes.

WASSELONNE, ou WASSELENHEIM, ville de France, dans l'Alface, fur le bord de la riviére de Maffik. C'eft une petite ville qui n'eft point fermée de murailles. Elle eft défendue & commandée par un château qui eft fur la croupe de la montagne, & qui a trois enceintes de maçonnerie. Il a auffi des tours de distance en distance, & par le moyen de leurs créneaux on défend le pied des murs. Dans le milieu eft une autre tour asfez élevée & voûtée, & qui paroît avoir été autrefois la tour d'une églife. Wasfelonne eft fort connue dans le pays, à caufe d'un marché fort frequenté qui s'y tient une fois la femaine. Piganiol, Descr. de la France, t. 7, p. 464.

*

WASSENAER, baronnie des pays-Bas, dans la Hollande, près des Dunes, à une lieue & demie de la ville de Leide. Cette baronnie qui eft très-ancienne, donne le nom à la famille des Wasfenaers, que l'on confidére comme la plus ancienne noblesfe qu'il y ait en Hollande. * Diction. Géogra. des pays-Bas

[ocr errors]

WASSENBOURG, château ruiné, dans l'Alface, au-desfus de Niderbronn. Ce lieu qui appar tient aux comtes de Hanau, défendoit l'avenue du grand chemin qui va par Niderbronn de Bitsch dans l'Alface. On y lit encore cette infcription gravée fur un rocher: Deo Mercurio Attegiam Tegulitiam compofitam Severinus Satulinus C. F. ex voto pofuit L. L. M. Zeyler, Topogr. Alfat. p. 65.

WASSERBILICH, bourg ou pette ville des pays-Bas, dans le duché de Luxembourg, fur le bord de la Mofelle.* Dict. Glog. des pays-Bas.

WASSIGNY, bourg de France, dans la Picardie, élection de Guife. La cure eft deffervie par un religieux Bernardin de l'abbaye de Signy, qui y nonme. Il y a dans ce bourg une manufacture de ferge croifée, fort commune. On y tient deux foires par an, l'une le 25 de Juin, l'autre le premier de Décembre; & il y a marché tous les vendredis de chaque femaine.

WAST, abbaye de France, dans le Maine, fur le Loir, Voyez VAAS.

WASTENA, ou WADSTEN, ville de Suéde, dans l'Ostrogothie, en latin, Vadstena. Elle eft fituée fur le bord orientale du lac Vater ou VETER, près de l'embouchure de la riviére de Motala. Les rois de Suéde avoit autrefois dans ce lieu un palais qu'on a laissé tomber en ruine, ainfi qu'un monastere que Sainte Brigite avoit fait bâtir: ce monastére fut ruiné en 1591, & il n'en reste plus que l'églife où font des tombeaux des anciens rois de Suede. Martin Zeyler, Suecia Defcr. p. 160, dit, fur le témoignage d'Olaus, 43, c. 12, que Sainte Brigite mourut à 1.3 Rome le 10 des Calendes de Juillet 1372, ou 1373, que fon corps fut transféré en Suéde à Wastena, fa patrie, & dans le monastere qu'elle y avoit fait bâtir.* De l'Isle, Atlas.

WASTINE, ou WESTINE, & quelquefois OsTINE, Vastina, abbaye de France,dans la Flandre, au diocèfe de S. Omer, à une lieu de Clair-Marais où elle fut fondée en 1295, par Gerard de Revestaire, chevalier, pour des chanoines réguliers qui farent placés ailleurs; & cette maifon fut unie à l'ordre de Citeaux vers l'an 1308. Wastine eft aujourd'hui une abbaye de filles de l'ordre de Citeaux, & fille de Clairvaux.

WATCHET, bourg d'Angleterre, dans la province de Sommerfet. Il a droit de tenir marché public. Etat préfent de la Grande Bret. t. 1.

*

WATER, lac de Suéde. Voyez WETER. WATER-FALL, ville de l'Angleterre, dans la province de Stafford, dans l'endroit où le Hans, après

« PrécédentContinuer »