Images de page
PDF
ePub

ENCYCLOPÉDIE,

OU

DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES,
DES ARTS ET DES MÉTIERS,

TOME XXVII.

POSA

PYX

(342

OU

DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES,
DES ARTS ET DES MÉTIERS:
PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.

sen ordre & publié par M. DIDEROT, & quant à la Partie
Mathématique, par M. D'ALEMBERT.

Tantùm feries juncturaque pollet,

Tantùm de medio fumptis accedit honoris! HORAT.

dition exactement conforme à celle de PELLET, in-quarto.

TOME XXVII.

A LAUSANNE ET A BERNE,
Chez les SOCIÉTÉS TYPOGRAPHIQUES.

M. D C C. LXXX.

ENCYCLOPÉDIE

O U

DICTIONNAIRE RAISONNÉ

DES SCIENCES,
DES ARTS ET DES MÉTIERS.

Σ

POS

FOSIDE, voyez PESADE.

POS

POSEGA ou POSSEGA, Géog. mod.,

POSAGE, f. f. Arts méchaniq., l'ac-ville de Hongrie dans l'Efclavonie, tion de mettre en place une porte, un parquet, des fenétres, un lambris, des tapilferies en papier. J'ai donné tant pour le pofuge.

ca

pitale d'un comté de même nom fur l'Orlava, à 26 lieues nord-eft de Jaïcza, 44 au couchant de Belgrade, 50 de Bude, 70 de Vienne. Les Impériaux l'enleverent aux Turcs en 1687. Long. 35. 44; late

POSEIDIES, f. f. pl. Antiq. Grecq. ordia, fête en l'honneur de Neptune nommé zoradov: voyez Poter, Archaol. grecq. liv. 11, ch. xx. On nommoit auffi cette fête Pofcidonies.

POSE, adj. voyez POSER. PosÉ, EE, adj. Blafon, fe dit d'un châ-45. 37. (D. J.) tean,d'une tour,ou d'un édifice: des lions & autres animaux pofés fur un rocher, un mont, une terraffe fur leurs 4 piés, pearindiquer qu'ils font fans mouvement. Caftillon de St. Victor, de Roufas, de Belvezet, proche d'Uzès en Languedoc ; d'azur à la tour d'argent posée fur un ro

ther d'or.

Fortia de Piles, de Beaumes, de Peien Provence; d'azur à la tête d'or poefur une terraffe de finople.

POSEIDON, Myth., furnom donné à Neptune, qui fignifie brife-vaiffeaux, à caufe que ce dieu préfidoit aux tempê tes qui brifent les vaiffeaux. On célébroit en fon honneur des fêtes qui s'appelloient pofeidies ou pofeïdonies. Dans l'île de Dé Sarret de Confergeus, à Béziers ; d'azur los, une des Cyclades, dit Strabon, il y à deux lions affrontés d'or, lampassés & a dans un bois hors de la ville un vafte més de gueules, pofés fur une terraffe du temple remarquable par les falles à manfecond émail, en chef une étoile de même.ger qu'on y voit, qui fervent à une gran (G. D. L. T.) de foule de gens, lorfqu'on célebre les po feïdonies. ( D. J.)

[ocr errors]

POSEA, f. f. Hift. anc., boiffon du foldat romain, compofée d'un peu de vi. naigre dans de l'eau. On l'appelloit auffi oxycratum. Le foldat romain portoit toujours avec lui du vinaigre.

Tome XXVII. Partie I.

[blocks in formation]
« PrécédentContinuer »