Sainte-Anne d'Ottawa: un résumé d'histoire, 1873-1923

Couverture
Cie d'imprimerie d'Ottawa, 1925 - 408 pages
 

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 290 - Et n'ayant plus rien, elle a dit : ' Je n'ai ni or ni argent, mais ce que j'ai, je vous le donne.
Page 331 - Votre bon cœur s'épanouisse. Voyez ! dans le meilleur terrain, Parmi les blés hauts et superbes, C'est Dieu qui mêla, de sa main, Le bluet d'azur au bon grain, Le pavot rouge à l'or des gerbes. Vous, ainsi, savants, mais joyeux, Charmez la maison paternelle. Quand on a le sourire aux yeux, A la lèvre un mot gracieux, La vertu même en est plus belle.
Page 118 - FRANÇOIS , par la miséricorde de Dieu et la grâce du saint Siège apostolique , archevêque duc de Cambrai , prince du saint empire , comte du Cambrésis , etc.
Page 279 - Quand la patrie en danger n'aura plus qu'à frapper le sol du pied pour en faire sortir des légions armées, elle sera invincible.
Page 310 - (Surintendant de l'Instruction publique de la province de Québec, et membre de la Société Royale du Canada...
Page 326 - Toutefois, si la douleur qui les oppresse est aussi profonde que légitime, l'esprit de foi, qui chez les chrétiens doit toujours dominer le sacrifice, a déjà fait comprendre à tous que la Sagesse Divine veut transformer cette douleur en bénédiction.
Page 326 - Les sociétaires se . souviendront que la mort ne rend pas les destinées infécondes, et que, dans le sein du Père céleste, les âmes de ceux qui furent ici-bas ses serviteurs dévoués, sont toutes puissantes ... Et maintenant il convient surtout de se recueillir.
Page 119 - St-Hyacinthe, sous notre seing et le sceau du diocèse et le contreseing de notre Secrétaire, le vingtdeuxième jour de mai de l'année mil huit cent soixante six.
Page 119 - perpétuité par le présent décret, à moins qu'il ne « soit révoqué par Nous ou par...
Page 42 - La cérémonie de la pose de la pierre angulaire « de la nouvelle église catholique que l'on doit ériger « à l'extrémité de la rue Saint-Patrice, a eu lieu hier « après-midi. Le concours des fidèles, toujours « anxieux d'assister à ces fêtes religieuses, fut çon

Informations bibliographiques