Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" En effet, nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même- origine ; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots : ils ne cessent... "
Dictionaire françois de la langue oratoire et poétique, suivi d'un ... - Page 958
de Joseph Planche - 1822 - 2452 pages
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Spicilège de littérature ancienne et moderne ou recueil d'ouvrages ..., Volume 2

Jean-Marie-Louis Coupé - 1802 - 312 pages
...gloire n'est qu'une apparence , les grâces et les plaisirs ne sont qu'un dangereux amusement. . . . De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine, et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots ; ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oraisons funèbres de Bossuet: évèque de meaux

Jacques Bénigne Bossuet - 1810 - 386 pages
...canx qui se, perdent sans retour » ( i ) . En effet , nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine ; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successive* ment comme des flots :...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oraisons funèbres de Bossuet, évêque de Meaux

Jacques Bénigne Bossuet - 1815 - 308 pages
...que des eaux qui se perdent sans retour ». En effet , nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes , ils ont tous une mcme origine ; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de Bossuet, évéque de Meaux,: revues sur les manuscrits originaux ...

Jacques Bénigne Bossuet - 1816 - 656 pages
...que des eaux qui se perdent sans retour (0 ». En effet, nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots : ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oraisons funèbres de Bossuet, Fléchier, et autres orateurs, Volume 1

1820 - 558 pages
...que des eaux qui se perdent sans «retour.» En effet, nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine ; et cette origine est petite. Leurs années se" poussent successivement comme des flots :...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dictionnaire françois de la langue oratoire et poétique, Volume 2

Joseph Planche - 1822 - 760 pages
...avantages. » FEU. « Tant d'intentions si vicieuses sur lesquelles » nous sommes si habiles à tioua flatter. » MASS. SE FLATTER DE, tirer vanité d'une chose. « De quelque superbe distinction que-.» » flattent les hommes, ils ont tous une même » origine. » Boss. « Une impuissante sagesse dunt...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chefs-d'oeuvre de l'éloquence française: Éloquence sacrée

1830 - 682 pages
...des eaux qui se perdent « sans retour. » En effet , nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes , ils ont tous une même origine ^ et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots : ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oraisons funèbres de Bossuet, évêque de Meaux

Jacques Bénigne Bossuet (évêque.) - 1833 - 374 pages
...des eaux qui se « perdent sans retour » (i). Eh effet, nons ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine; et cette origine, est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots ; ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Bibliothèque Latine-Française, Volume 179

1835 - 350 pages
...possédons le discours de Cicéron. Il perd son nom. «Nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes , ils ont tous une même origine ; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots; ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dictionnaire historique ou biographie universelle des hommes qui ..., Volume 3

François Xavier de Feller - 1836 - 482 pages
...dilabimur in terram" (11 Reg. 14), il continue : « En effet , nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes , ils ont tous une même origine, et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots : ils...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF