Bulletin archéologique

Couverture
1887
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page ii - Monuments chrétiens antérieurs au xi° siècle existant dans le département de la Loire-Inférieure. 4. — Signaler, décrire, classer les principales fortifications, soit de terre, soit de pierre, existant dans le même département ; rechercher leur origine, leur destination, leur rôle dans les événements militaires et politiques de notre histoire. — Etude spéciale des fossés de Saint-Liphard, des murs de Guérande, du château de Ranrouët. 5. — Faire connaître les documents imprimés...
Page 80 - autres un complot tendant à troubler la tranquillité intérieure de l'Etat , à exciter la guerre civile en armant les citoyens les uns contre les autres , en...
Page xxxii - Dans l'Océan, non pas tout à fait en pleine mer, mais juste en face de l'embouchure de la Loire, Posidonius nous signale une île de peu d'étendue, qu'habitent soi-disant les femmes des Namnètes'. Ces femmes, possédées de la fureur bachique, cherchent, par des mystères et d'autres cérémonies religieuses, à apaiser, à désarmer le dieu qui les tourmente. Aucun homme ne met le pied dans leur...
Page 190 - La poésie populaire et purement naturelle a des naïfvetez et grâces , par où elle se compare à la principale beauté de la poésie parfaicte , selon l'art...
Page 79 - Les deux premiers jours furent consacrés à la lecture d'une foule de pièces dont les défenseurs n'avaient eu aucune connaissance. On appela des témoins à décharge, mais on ne les laissa pas parler : sur l'ordre de Ragmey un gendarme mit la main sur la bouche de l'un d'eux et étouffa sa voix. Le troisième jour, la parole fut accordée aux prétendus défenseurs, mais on usa vis-à-vis d'eux, comme vis-à-vis des témoins, du même système d'intimidation. Riou-Kersalaun et Le Hir étaient...
Page 109 - Nous la savions bien forte et fière, mais pas grande à ce point avant qu'elle eût chanté à nos oreilles. Génie épique, dramatique, amoureux, guerrier, tendre, triste, sombre, moqueur, naïf, tout est là ! Et au-dessus de ce monde de l'action et de...
Page 71 - Bretagne en 1789, 1, 285, etc. Ne croyez cependant pas, Monsieur, que ce changement subit n'ait été que l'effet d'une bizarrerie. Non : la dernière partie de votre lettre où vous m'annoncez que mon séjour à Paris doit être très court, de deux à trois mois ; les dépenses inséparables d'un long voyage et de la position nouvelle où j'allais me trouver ; la crainte de mal répondre à la confiance qui m'appelait sur un trop grand théâtre ; une apathie naturelle pour les places éminentes,...
Page xi - Littérature et usages populaires, 17. — Etude du patois de la Haute-Bretagne et de ses diverses variétés dans le département de la Loire-Inférieure. 18. — Littérature populaire (contes, chansons, proverbes ), mœurs et usages des pays nantais et guérandais ; leurs origines, causes de leur disparition. 19. — Mœurs et usages populaires de la Haute-Bretagne au xvi« siècle, d'après les documents et les écrivains de ce temps.
Page 77 - ... son front. Ce fut pour Frédéric la bénédiction d'un martyr : et cette scène resta si profondément gravée dans sa mémoire, que dans les derniers jours de sa vieillesse, il avait encore des larmes dans la voix quand il en évoquait le douloureux souvenir... (1) » Quel tableau dramatique ! Il est rigoureusement vrai. J'ai eu l'honneur de converser à Lorient avec le vieux général dans les derniers temps de sa vie; et cette visite, qu'il ne put qu'entendre, lui était présente en 1872...

Informations bibliographiques