Annales du Musée et de l'Ecole moderne des beaux-arts, Volume 4

Couverture
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 13 - Sauf la première indignation que le crime « avait produite, elle ne trouvait partout que des cœurs inté* ressés , des sentiments froids , ou une opinion malveillante. « Dans les derniers temps de sa vie, elle avait pris pour devise : « Rien ne m'est plus, plus ne m'est rien. C'était grande pitié « que d'entendre au moment de sa mort ses plaintes et son dé
Page 17 - Comme elle est pâle, cette France ! ' . . . Elle a versé son sang pour vous.. . . — 'Qu'elle est pauvre!' Pour votre cause, elle a donné sans compter — Et n'ayant plus rien, elle a dit : ' Je n'ai ni or ni argent, mais ce que j'ai, je vous le donne.
Page 23 - ... l'explication qu'il en donne lui-même dans une de ses lettres. « Le principal personnage est Mars, qui sort du » temple de Janus. Le dieu des combats, armé de » l'épée sanglante et du bouclier, menace les peuples » des plus grands désastres; il résiste aux instances de » Vénus qui, accompagnée des Amours, s'efforce de le » retenir par de tendres caresses. La furie Alecto, le » flambeau à la main, entraîne Mars aux combats : elle » est précédée de deux 'monstres, qui désignent...
Page 72 - Hudolphi eut bientôt l'occasion d'examiner le nouvel entozoaire et reconnut en lui un fragment d'une grappe de raisin; il constata notamment la présence des trachées déroulables. « Nous voyons par là, dit mélancoliquement Bremser, que Stiebel s'était trompé, comme il peut arriver à tout...
Page 118 - Temple de la Concorde. Monument projeté sur les constructions de l'église de la Madeleine, en face de la place de la Concorde, à Paris, en mémoire de la pacification générale de l'Europe, par le traité d'Amiens, et du rétablissement de la religion catholique en France par le Concordat, de FA Davy-Chavigné...
Page 74 - Déeiïe , honteufe d'avoir mis au monde un fils fi mal fait, dit Homère (a) , le précipita dans la met , afin qu'il fût toujours caché dans fes abîmes.
Page 140 - ... puis ayant fait une couronne d'épines entrelacées, ils la lui mirent sur la tête, avec un roseau dans la main droite ; et se mettant à genoux devant lui , ils se moquaient de lui , en disant: Salut au roi des Juifs.
Page 132 - ... périt. 10. Le troisième ange sonna de la trompette ; et une grande étoile, ardente comme un flambeau, tomba du ciel sur la troisième partie des fleuves , et sur les sources des eaux. 11. Cette étoile s'appelait Absinthe , et la troisième partie des eaux ayant été changée en absinthe , un grand nombre d'hommes mourut pour en avoir bu , parce qu'elles étaient devenues amères.
Page 79 - Chacun félicita la prêtresse d'avoir des enfans qui donnaient une telle marque de piété filiale; et elle-même, transportée de joie, pria Junon de leur accorder le plus grand bien que les mortels pussent recevoir des dieux. Après cette prière, Cléobis et Biton sacrifièrent à la déesse, s'endormirent dans le temple, et le lendemain furent trouvés morts. Les habitans d'Argos, où cet événement avait eu liea, leur élevèrent des statues dans lé temple de Delphes.
Page 142 - J'appris à soutenir mes misérables jours. Mon arc, entre mes mains seul et dernier recours , Servit à me nourrir ; et lorsqu'un trait rapide Faisait, du haut des airs, tomber l'oiseau timide, Souvent il me fallait, pour aller le chercher, • D'un pied faible et souffrant gravir sur le rocher t Me traîner, en rampant, vers ma chétive proie...

Informations bibliographiques