Petit dictionnaire de l'Académie française

Couverture
Firmin Didot frères, 1855 - 710 pages
 

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 409 - Sorte de gant de laine, de soie ou de peau, où la main entre tout entière, sans qu'il y ait de séparation pour les doigts, excepté pour le pouce (Bescherelle).
Page 106 - Poème dramatique , pièce de théâtre où l'on représente une action que l'on suppose ordinairement s'être passée entre des personnes de condition privée, et où l'on a pour objet de plaire , soit par la peinture des mœurs et des ridicules , soit par des .situations comiques. | La. haute comédie...
Page 219 - Figure de rhétorique, par laquelle on feint de rétracter ce qu'on avait dit, comme trop faible, et l'on ajoute qq. ch. de plus fort.
Page 252 - Ce cheptel (aussi appelé cheptel de fer} est celui par lequel le propriétaire d'une métairie la donne à ferme , à la charge qu'à l'expiration du bail , le fermier laissera des bestiaux d'une valeur égale au prix de l'estimation de ceux qu'il aura reçus.
Page 524 - Celui qui , sous les ordre« de l'imprimeur, est chargé de diriger et de conduire tous les travaux, et de payer les ouvriers.
Page 87 - CHAUFFAGE, sm La quantité de combustible que l'on consomme dans une année pour se chauffer. | Le droit de couper dans une forêt une certaine quantité ^de bois pour se chauffer.
Page 90 - Morceau de bois, de fer, etc., rond ou carré, qu'on fait entrer dans un trou pour le boucher, pour faire des assemblages, etc.
Page 28 - AVANT-TRAIN, sm Le train qui comprend les deux roues de devant et le timon. | Les jambes de devant et le poitrail d'un chevaL(— trin.) AYANT-VEILLE, sf Le jour qui est immédiatement avant la veille.
Page 122 - Officier ou agent établi dans un port étranger , pour y exercer une certaine juridiction sur les négociants et les marins de la nation qu'il représente, pour y défendre leurs intérêts, etc. | Dans certaines municipalités du royaume, se disait autrefois De ceux qu'on appelait Échevins à Paris et ailleurs.
Page 126 - LON. sm Courroie clouée sur l'arçon de la selle du cheval, et dans laquelle on passe la boucle de la sangle pour l'arrêter. CONTRESCARPE, sf La pente du mur extérieur du fossé* celle qui regarde la place.

Informations bibliographiques