Ivoiriens de l'étranger: quelle politique de l'État & quelles contributions de la Diaspora au processus de développement de la Côte d'Ivoire? : "livre blanc" : 1ère Semaine des Ivoiriens de la Diaspora, du 20 au 23 août 2007, Abidjan

Couverture
L'Harmattan, 2008 - 155 pages
0 Avis
La politique de rupture affirmée par le président français Nicolas Sarkozy est un leurre et doit être prise comme un engagement de campagne qui ne sera pas tenu. Il ne faut pas encore des décennies comme cela a été pour " la coopération " pour s'en rendre compte. En observant le discours de Dakar en juillet 2007 de M. Sarkozy, et son attitude dans la gestion de " l'affaire de l'Arche de Zoé ", on doit encore plus être en droit de se dire que le développement de l'Afrique ne viendra que de la volonté des Africains eux-mêmes. En organisant une première semaine de la diaspora à Abidjan, les Ivoiriens de l'étranger ont voulu exprimer leur disponibilité à leur pays. Souvent, leurs postures sociales, intellectuelles et expérimentales le permettent. Ils attendent donc un signal fort en réponse à la liste des mesures concrètes déclinées dans ce livre. Pour que la Côte d'Ivoire reprenne sa place de locomotive de l'Afrique de l'Ouest et, ainsi, impulse une dynamique de développement pour compter au nombre de pays émergents.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques