Histoire du droit criminel des peuples anciens: depuis la formation des sociétés jusqu'a l'établissement du christianisme

Couverture
Joubert, 1845 - 717 pages
 

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 598 - Messieurs, telle est la seule garantie réclamée aujourd'hui en faveur de l'ordre moral, dans la législation; peu d'esprits s'abusent assez pour ne pas reconnaître que de pareilles institutions sont bien pauvres, bien froides, bien décolorées. Pour peu qu'on ait réfléchi un seul instant, ne fût-ce que pour les critiquer, aux jugements prononcés par l'Église chrétienne, à l'époque de sa puissance, à cette canonisation qui recommandait à tous les...
Page 603 - Le prélat leur faisait une exhortation pour les avertir qu'il allait les chasser pour un temps de l'église , comme Dieu chassa Adam du paradis pour son péché; leur donnant courage et les animant à travailler, dans l'espérance de la miséricorde de Dieu. Ensuite il les mettait en effet hors de l'église, dont les portes étaient aussitôt fermées devant eux.
Page 42 - Mais celui qui s'enflera d'orgueil, ne voudra pas obéir au commandement du pontife qui , en ce temps-là , sera le ministre du Seigneur votre Dieu, ni à l'arrêt du juge qui l'aura condamné , celui-là sera puni de mort.
Page 99 - Mon royaume n'est pas de ce monde ; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n'est pas d'ici-bas.
Page 566 - Christ, comme d'un dieu; ils s'engageaient par serment, non à quelque crime, mais à ne point commettre de vol, de brigandage, d'adultère...
Page 90 - D'ailleurs je vous dis, désormais vous verrez LE FILS DE L'HOMME ASSIS À LA DROITE DE LA PUISSANCE" et venant sur les nuées du Ciel.
Page 37 - ... tribunal dont ne fut qu'une simple image celui qui, sur la terre, accordait ou refusait aux rois les honneurs de la sépulture. Une paroi entière de cette salle, dans le tombeau de Rhamsès V, offre les images de ces...
Page 86 - Comme ils ne cherchaient que les occasions de le perdre, ils lui envoyèrent des personnes apostées, qui contrefaisaient les gens de bien, pour le surprendre dans ses paroles, afin de le livrer au magistrat et au pouvoir du gouverneur.
Page 503 - TOUS , après qu'il aura perdu son père à cause de moi ; il ne gémira point toutes les fois qu'il me verra ; il ne dira point qu'il voit en moi l'auteur de ses maux et de l'infortune de son père. Chers amis , quel que soit votre sort , je m'attache partout à vos pas ; rien ne pourra jamais m'arracher à ceux dont j'ai fait tout le malheur ; les nations à qui le sénat m'a recommandé, à qui le sénat à rendu grâces des soins qu'elles m'ont donnés , ne verront point Sextius exilé pour moi...
Page 68 - LestémoinsdevaientcertifierFidentité de la personne, déposer sur le mois, le jour, l'heure et les circonstances du crime. Après l'examen des preuves, les juges qui croyaient à l'innocence exposaient leurs motifs; ceux qui croyaient l'accusé coupable parlaient ensuite avec la plus grande modération. Si l'un des auditeurs ou candidats était chargé par l'accusé de sa défense, ou bien s'il...

Informations bibliographiques