Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Il me fit entendre qu'il cachait son vin à cause des aides, qu'il cachait son pain à cause de la taille, et qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait se douter qu'il ne mourût pas de faim. "
La clef de la langue et des sciences, ou Nouvelle grammaire française ... - Page 244
de Léger Noël - 1861
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L'abbé de Saint-Pierre: L'homme & l'œuvre

Joseph Drouet - 1912 - 426 pages
...évidence sur sa table que du lait écrémé et du gros pain d'orge. « II me fit entendre, dit Rousseau, qu'il cachait son vin à cause des aides, qu'il cachait son pain à cause de la taille. » Si le projet de l'abbé de Saint-Pierre eût été appliqué dans ce coin perdu de Savoie, il est...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Jean-Jacques Rousseau

Ernest Antoine Aimé Léon Baron Seillière - 1921 - 494 pages
...terribles de commis et de « rats-de-cave », expliqua qu'il devait cacher son vin à cause des aides, son pain à cause de la taille et qu'il serait un...l'on pouvait se douter qu'il ne mourût pas de faim ! Toute une portion de l'école rousseauiste a jugé par cette anecdote de l'état matériel et moral...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Vie et œuvres de J.J. Rousseau

Jean-Jacques Rousseau - 1921 - 420 pages
...entendre qu'il cachait son vin à cause des aides,2 qu'il cachait son pain à cause de la taille,3 et qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait se douter qu'il ne mourût pas de faim. Tout ce qu'il me dit à ce sujet, et dont je n'avais pas la moindre 10 idée, me fit une impression...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La société française au dix-huitième siècle: d'après les mémoires et les ...

Louis Ducros - 1922 - 420 pages
...peur. Enfin il prononça en frémissant ces mots terribles de commis et de rats de cave. Il me fit entendre qu'il cachait son vin à cause des aides,...l'on pouvait se douter qu'il ne mourût pas de faim. » (I, 4.) Voici, de la vérité de ce passage, une confirmation fournie par un curé de village. Les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les auteurs français du programme (classes de seconde et première ..., Volume 2

Edmond Estève, E. Guirand - 1922 - 440 pages
...terribles de commis et de rats-de-cave. Il me fît entendre qu'il cachait Son vin à cause des aides (2), qu'il cachait son pain à cause de la taille, et qu'il...l'on pouvait se douter qu'il ne mourût pas de faim. Tout ce qu'il me dit à ce sujet, et dont je n'avais pas la moindre idée, me fit une impression qui...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Prose

Henri Bornecque - 1924 - 240 pages
...terribles de commis 4 et de rats de cave. Il me fit entendre qu'il cachait son vin à cause des aides 4, qu'il cachait son pain à cause de la taille, et qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait supposer qu'il ne mourût pas de faim. Tout ce qu'il me dit à ce sujet, et dont je n'avais pas la...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Études d'histoire pacifiste, Volume 2

Mme. Élise Constantinescu Bagdat, Élise Constantinescu Bagdat - 1925 - 484 pages
...le paysan cachant son vin et son pain à cause de la faille. li l'avait entendu dire avec effroi « qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait se douter qu'il ne mourù.1 pas de faim » (2). L'impression qu'il en ressentit le poursuivit pendant toute sa vie et...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire de la civilisation française: Depuis la Fronde jusqu'à la ...

Alfred Rambaud - 1926 - 654 pages
...un mattôlier, il tire d'une cachette secrète du pain, du vin et du jambon. « II me i; entenilre qu'il cachait son vin à cause des aides, qu'il cachait son pain k cause de la taille, et qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait *4 douter qu'il ne mourût pas...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La France économique et sociale au XVIIIe siècle

Henri Sée, Henri Eugène Sée - 1925 - 208 pages
...voici qu'il finit par sortir de son buffet le vin, le pain blanc, le jambon appétissant : « II me fit entendre qu'il cachait son vin à cause des aides,...un homme perdu, si l'on pouvait se douter qu'il ne mourait pas de faim... Ce fut là, ajoute Rousseau, le germe de cette haine inextinguible qui se développa...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire du travail et des travailleurs

Pierre Brizon - 1926 - 606 pages
...peur, tnfin, il prononça en frémissant ces mots terribles de commis et de ruts de cave; il me fit entendre qu'il cachait son vin à cause des aides,...taille, et qu'il serait un homme perdu si l'on pouvait douter qu'il ne mourût •pas de taim. Tout ce qu'il me dit à ce sujet, et dont je n'avais pas la...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF