Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" ... c'est plutôt une gloire céleste qu'une lumière : elle pénètre plus subtilement les corps les plus épais, que les rayons du soleil ne pénètrent le plus pur cristal ; elle n'éblouit jamais ; au contraire, elle fortifie les yeux, et porte dans... "
Leçons française de littérature et de morale - Page 143
de François Noel - 1835
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les aventures de Télémaque, fils d'Ulysse

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1834 - 432 pages
...entortillées, 1wisted; 8 dans, about. rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable a la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables...que les rayons du soleil ne pénètrent le plus pur crystal : elle n'éblouit jamais; au contraire, elle fortifie les yeux et porte dans le fond de l'âme...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes de M. le Vicomte de Chateaubriand: Génie du Christianisme

François-René vicomte de Chateaubriand - 1835 - 460 pages
...cœur de l'homme. Une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement : cette...contraire, elle fortifie les yeux et porte dans le fond de l'âme je ne sais quelle sérénité : c'est d'elle seule que les hommes bienheureux sont nourris;...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres de Fénelon, archevêque de Cambrai, Volume 3

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1835 - 774 pages
...répand autour dos corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Celle moins toléré l'évidence de ce système impie; ce qui fait horreur uue gloire céleste qu'une lumière : elle pénètre plus subtilement les corps les plus épais , que...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Cours abrégé de rhétorique à l'usage du Collége de Montréal

1835 - 426 pages
...une " lumière pure et douce se répand autour dea " corps de ces hommes justes, et les environna " de ses rayons comme d'un vêtement. Cette " lumière n'est point semblable à la lumière " sombra qui éclaire les yeux des misérables " mortels, et qui n'est que ténèbres ; c'est plutôt...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres completes, Volume 14

François-René vicomte de Chateaubriand - 1836 - 390 pages
...cœur de l'homme. « Une lumière pure et douce se répand autour du corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement : cette..., elle fortifie les yeux et porte dans le fond de l'âme je ne sais quelle sérénité : c'est d'elle seule que les hommes bienheureux sont nourris;...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de m.le vicomte de Chateaubriand ...: Le génie du Christianisme

François-René vicomte de Chateaubriand - 1840 - 762 pages
...autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêlement : celle lumière n'est point semblable à la lumière sombre...contraire, elle fortifie les yeux, et porte dans le Tond de l'aine je ne sais quelle sérénité : c'est d'elle seule que les hommes bienheureux sont nourris...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Leçons françaises de littérature et de morale, ou, Recueil, en prose et en ...

François Noel - 1838 - 788 pages
...répand autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cetle lumière n'est point semblable à la lumière sombre...rayons du soleil ne pénètrent le plus pur cristal ; eile n'éblouil jamais: au contraire, elle fortifie les yeux, et porte dans le fond de l'âme je...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Opuscules philosophiques, Volume 3

Philibert Damiron - 1839 - 590 pages
...y est inconnue. Une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette...plutôt une gloire céleste qu'une lumière. Elle n'éblouit jamais ; au contraire, elle fortifie les yeux et porte dans le fond de l'âme je ne sais...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les aventures de Télémaque, fils d'Ulysse

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1839 - 432 pages
...félicité sans fin, une gloire toute divine est peinte sur leur visage : mais leur joie n'a rien de rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'est...semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux (les misérables mortels, et qui n'est que ténèbres ; c'est plutôt une gloire céleste qu'une lumière:...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres posthumes de Jacques-Henri-Bernardin de Saint-Pierre, Volume 2

Henri Bernardin de Saint-Pierre - 1840 - 718 pages
...hommesjustes,ctlesenvironnederayonscomme • d'un vêtement. Cette lumière n'est point sem» ЫаЫе b la lumière sombre qui éclaire les yeux » des misérables mortels, et qui n'est que ténè» bres; c'est plutôt une gloire céleste qu'une lui nitère : elle pénètre plus subtilement...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF