Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Le jour n'y finit point, et la nuit, avec ses sombres voiles, y est inconnue : une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes, et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable à la... "
Les aventures de Télémaque - Page 138
de François de Salignac de La Mothe- Fénelon, Villemain (M.) - 1811
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La lecture en famille

Ernest Legouvé - 1882 - 380 pages
...sobriété qu'il met dans leur emploi. Lisez ces admirables lignes de Télémaque sur les champs Élysées : Une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes etles environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'est pas semblable à la lumière...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

French passages for unseen translation, selected by C.H. Parry

Charles Henry Parry (M.A.) - 1884 - 188 pages
...désirs, n'approchent jamais de cet heureux séjour de la paix. Le jour n'y finit point, et la nuit, avec ses sombres voiles, y est inconnue; une lumière pure...d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables mortels, et qui n'est que ténèbres ;...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mémoires de la Société d'archéologie, littérature, sciences & arts ..., Volume 6

Société d'archéologie, littérature, sciences & arts des arrondissements d'Avranches et de Mortain, Avranches - 1884 - 334 pages
...Champs-Elysées : « La' r/iorhic campos cet lier et lumine vcstit purpureo. » Ecoutez Fénélon : « Une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes et les cifvironne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable à la lumière...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

L'œuvre dramatique de Richard Wagner

Albert Soubies - 1886 - 328 pages
...orchestration merveilleuse, et qui donne comme la vision de ce monde surnaturel décrit par Fénelon : nUne lumière pure et douce se répand autour des corps...et les environne de ses rayons comme d'un vêtement ; ils chantent tous ensemble des louanges de Dieu, et ils ne font tous ensemble qu'une seule voix,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 1

Jacques Demogeot - 1889 - 576 pages
...désirs, n'approchent jamais de cet heureux séjour de la paix. Le jour n'y finit point, et la nuit, avec ses sombres voiles, y est inconnue : une lumière...d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables mortels, et qui n'est que ténèbres; c'est...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De l'éducation des filles: texte collationné sur l'édition de 1687

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1889 - 180 pages
...grands mots, Et clouer de l'esprit à ses moindres propos. (Les femmes savantes, I, m.) 2. « .... Une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes (les bons rois dans les Champs-Elysées) et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Manual of French Pronunciation: With Selections for Practice in Prose and Poetry

Albert Harrison Mixer - 1894 - 60 pages
...Féndon. FÉLICITÉ DES ROIS JUSTES DANS LES CHAMPS ELYSÉES. i. Le jour n'y finit point, et la nuit avec ses sombres voiles y est inconnue: une lumière pure...d'un vêtement. Cette lumière n'est point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables mortels, et qui n'est que ténèbres; c'est...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Revue d'histoire littéraire de la France, Volume 26

Maurice Tourneux - 1919 - 672 pages
...là un probant témoignage de sa sensibilité visuelle : Une lumière douce et pure se répaud aulour des corps de ces hommes justes et les environne de ses rayons comme d'un vêtement.... Elle n'éblouit jamais; au contraire elle fortifie les yeux et porte au fond de l'âme je ne sais quelle...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Cours de littérature, Numéros 12 à 14

Félix Hémon - 1899 - 892 pages
...ju<tes et les environne de ses rayons comme d'un vêtement. Cette lumière n'e^t point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables...que ténèbres; c'est plutôt une gloire céleste qu'unc lumière ; elle pénètre plus subtilement les corps les plus épais que les rayons du soleil...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chronique Médicale, Volume 15

1908 - 826 pages
...Champs-Elysées, où il recherche Ulysse son père ; il voit les « élus » entourés de rayons : « Une lumière pure et douce se répand autour des corps...d'un vêtement ; cette lumière n'est point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables mortels, et qui n'est que ténèbres ;...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF