Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Cependant, voici la règle que «j'ai suivie dans les accusations intentées devant moi con«tre les chrétiens. Je les ai interrogés s'ils étoient chrétiens: «ceux qui l'ont avoué, je les ai interrogés une seconde et «une troisième fois, et les... "
Œuvres complètes de Rollin - Page 310
de Charles Rollin - 1822
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les lettres de Pline le jeune [tr. by L. de Sacy].

Pliny (the Younger) - 1760 - 406 pages
...interrogés une feconde & une troifîème fois , & les ai menacés du fupplice. Quand ils ont perdfté , je les y ai envoyés. Car de quelque nature que fût ce qu'ils confeffoient , j'ai cru que l'on ne pouvoit manquer à punir en eux leur défobéiflance & leur invincible...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire ancienne des Egyptiens, des Carthaginois, des Assyriens ..., Volume 13

Charles Rollin - 1775 - 628 pages
...une féconde & une troifietne M fois , & les ai menacés du fupplice. Quand', » ils ont perfiflé , je les y ai envoyés. Car. » de quelque nature que fût ce qu'ils con»:fî.lTcJint , j'ai cru que l'on ne pcuvoit; » manquer à punir en eux leur défobéif-- »fance,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Censure de la faculté de théologie de Paris: contre un livre qui a pour ...

Université de Paris. Faculté de théologie - 1782 - 184 pages
...interrogés une féconde & troifième fois, & je les ai menacés du fupplice. Quand ils ont perfiflé , je les y ai envoyés , car de quelque nature que fût ce qu'ils confefibient , j'ai cru que l'on ne pouvoit manquer à punir en eux. leur défobéiflance &leur invincible...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Notice des travaux de l'Académie du Gard, Partie 1

Académie du Gard - 1813 - 460 pages
...interrogés s'ils étaient chrétiens. Ceux qui l'ont avoué , je les ai interrogés une seconde fois et une troisième fois , et les ai menacés du supplice. Quand ils ont persisté , je les y ai envoyés ( perseverantes duci jussi ) car , de quelque natuKe que fût ce qu'ils confessaient , j'ai cru qu'on...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Génie du christianisme ou beautés de la religion chrétienne

François-René de Chateaubriand - 1816 - 428 pages
...étoient chrétiens. Ceux qui l'ont » avoué , je les ai interrogés une seconde et une troi» sième fois , et les ai menacés du supplice : quand ils...envoyés ; car, de quelque » nature que fût ce qu'ils confessoient , j'ai cru que » l'on ne pouvoit manquer à' punir en eux leur dé» sobéissance et...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Génie du christianisme, ou Beautés de la religion chrétienne, Volume 1

François-René vicomte de Chateaubriand - 1823 - 442 pages
...contre les chrétiens. Je les ai » interrogés s'ils étoient chrétiens : ceux qui l'ont avoué, » je les ai interrogés une seconde et une troisième fois...envoyés ; car, de quelque nature que fût ce » qu'ils confessoient , j'ai cru que l'on ne pouvoit man» quer à punir en eux leur désobéissance et leur...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de m. le vicomte de Chateaubriand: Génie du christianisme

François-René vicomte de Chateaubriand - 1826 - 426 pages
...contre les chrétiens. Je les ai inter» rogés s'ils étoient chrétiens : ceux qui l'ont avoué, » je les ai interrogés une seconde et une troisième »...envoyés ; car , de quelque » nature que fût ce qu'ils confessoient , j'ai cru que » l'on ne pouvoit manquer à punir en eux leur dés» obéissance et leur...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Lettres ...

1829 - 452 pages
...leur ai demandé s'ils étaient chrétiens. Ceux qui l'ont avoué, je leur ai fait la même demande une seconde et une troisième fois, et les ai menacés...les y ai envoyés. Car de quelque nature que fût l'aveu qu'ils faisaient, j'ai pensé qu'on devait punir au moins leur opiniâtreté et leur inflexible...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes

François-René vicomte de Chateaubriand - 1831 - 460 pages
...Je les ai interrogés s'ils «étoient chrétiens : ceux qui l'ont avoué, je les ai iaterro« gés une seconde et une troisième fois , et les ai menacés du «supplice : quand ils ont'persislé , je les y ai envoyés ; car , «de quelque nature que fût ce qu'ils confessoient, j'ai...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes, Volume 11

François-René vicomte de Chateaubriand - 1832 - 458 pages
...chrétiens Je les ai interrogés s'ils «éloient chrétiens : ceux qui l'ont avoué, je les ai interrongés une seconde et une troisième fois, et les ai menacés...envoyés ; car, «de quelque nature que fût ce qu'ils confessoient, j'ai cru «que l'on ne pouvoit manquer à punir en eux leur dés« obéissance et leur...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger l'ePub
  5. Télécharger le PDF